Terres Inconnue


Points de vue

Aider ses clients à assumer leur responsabilité

Henri_Matisse__-IMG_4406.JPGLe sujet des décisions est une voie royale vers les grandes questions existentielles : la liberté, la responsabilité, le choix, les regrets, les désirs, la volonté… L’accompagnement peut aider les clients à comprendre que même lorsqu’ils ne prennent pas de décision, c’est une décision et leur permettre de se questionner sur la décision elle même et sur la manière dont elle a été prise.

 

Aider ses clients à assumer leur responsabilité.

Un élément essentiel de l’accompagnement est d’aider son client à se demander quelle est sa part de responsabilité, si petite soit elle. Cela va lui permettre de prendre conscience qu’il peut changer les choses, qu’il peut agir.

 

Mettre le focus sur la résistance à prendre une décision. Prendre une décision met face aux limites, oblige à exclure des alternatives et met en contact avec la finitude des choses.

 

Faciliter la prise de décisions.

L’accompagnant peut interroger les bénéfices secondaires à ne pas prendre de décision, pour certains cela peut être d’éviter la souffrance de vœux qui ne se réalisent pas, ou d’espérer que l’entourage comprenne ses besoins sans avoir à les exprimer.

L’accompagnant peut également souligner l’absurdité de la résistance fondée sur des expériences passées, aider le client à prendre conscience de ses souhaits et à s’autoriser à avoir des souhaits.

 

Ne jamais prendre de décision pour son client, presque jamais. L’information partagée par le coaché en séance reflète sa pensée à cet instant. Elle est parcellaire et évolutive. Il y a pourtant des exceptions : lorsque la personne accompagnée est soumise à des violences physiques, les actions appropriées doivent être mises en place.

 

Irvin Yalom, extrait de “The Gift of Thérapy“

Paysage, Saint-Tropez, Henri Matisse (1869-1954)