Terres Inconnue


Points de vue

La résonance comme rituel managérial

e8d402b68e9c3cd28ee787ad7e1e8390843091f1b9574ae573e69eb2bf57a223

Les réunions d’équipe permettent de partager des informations pour mieux travailler ensemble, il est vital de les enrichir avec des rituels permettant le partage de vécus, de ressentis, d’émotions et rendant compte de la réalité de chacun.

 

La résonance peut devenir un de ces rituels qui permet d’instaurer une relation d’écoute bienveillante, d’accueillir la réalité telle qu’elle est pour chacun. Dans un petit cercle en parité l’un énonce une problématique, une question, les autres participants, tour à tour partagent les échos que cette problématique éveille en eux (expérience similaire ou différente, image, émotions, ressentis). Ils sont centrés sur eux et ne donnent ni feedback ni conseils.

 

Cette pratique s’appuie sur ce paradoxe que nous sommes à la fois des êtres singuliers qui vivent des expériences uniques, et des êtres humains en relation, dont les vécus ont de nombreuses similarités et résonances.

Au fur et à mesure des partages dans le cercle de résonance, les représentations de chaque participant évoluent et des clés de compréhension nouvelles de la réalité émergent. Elle favorise aussi le sentiment d’appartenance à un groupe et facilite l’assemblage des différences : c’est la façon dont les autres font grandir les idées, émotions, ressentis qui émergent en moi et leur donnent une forme. Elle donne à l’équipe des repères et des ressources collectives dans ces moments d’incertitude.

 

After the Snow, Sixtus Z. von Dzbanski (1874 - 1942)



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.